Les nouvelles, par ici, à ce qu’on dirait, se suivent (à distance) et se ressemblent un peu (quand même).

Quoi de neuf, donc ? J’ai pris l’avion (oui, j’avais atteint le grand âge qui est le mien sans avoir voyagé au-dessus du sol), suis passé, au retour, de 25° C à -5° C (sous abri, rajoutez 10 et retranchez 8 pour le cas plein soleil/plein vent) et je joue, encore, toujours, avec obstination – et délectation aussi !

Et voilà, j’ai raté le moment pour vous présenter mes vœux – mais vous savez que je vous souhaite toutes les bonnes choses qui vous puisse arriver – et je me prépare à faire face à la période de vacances dites d’hiver, c’est-à-dire un rythme de dix à onze représentations hebdomadaires pendant quatre semaines – autant dire qu’il est probablement prudent que j’envisage de prendre des forces…

Vous n’y êtes pas encore venu ? Vous n’avez vu ni les Molière, ni le Cyrano ?! Courez, précipitez-vous, les billetteries en ligne vous tendent les bras et… je vous attends.

Cyrano de Bergerac au Théâtre Espace Marais, mise en scène Michel Bouttier

À bientôt, donc.