Noé Cendrier

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Les Fourberies de Scapin

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 16 octobre 2011

En ce moment au Théâtre Espace Marais

Depuis la rentrée 2009, j’ai commencé à jouer régulièrement au Théâtre Espace Marais, dans différentes pièces sous la direction de Michel Bouttier. Et j’en suis à trois spectacles aujourd’hui (ne jouant plus, pour l’instant, dans Treize à Table ni Les Fourberies de Scapin), que je joue tous les week-ends et en semaine pendant les vacances scolaires – n’hésitez pas à vous référer à mon calendrier.

Je joue les spectacles ci-dessous « pour la saison », 2011-2012 – prochaine relâche du 30 avril au 6 mai.

Cyrano dans Cyrano de Bergerac

d’Edmond Rostand. Poète raffiné, intrépide combattant, épris de liberté et de franchise, le Gascon le plus célèbre du théâtre nous bouleverse et nous enthousiasme depuis plus d’un siècle. Et j’ai la chance de chausser, pour cette rentrée 2011, ce nez !

Le samedi à 21h30 et le dimanche à 18h15

Sganarelle et Pierrot dans Dom Juan ou le Festin de pierre

une des grandes pièces de Molière, où Sganarelle, valet fidèle mais scandalisé, tente désespérément de convertir son maître. Pierrot, paysan naïf, sera bien mal payé d’avoir sauvé Dom Juan de la noyade…

Le vendredi à 20h30

Maître de Musique, Covielle et Mufti dans Le Bourgeois gentilhomme

Molière encore. Attraper de l’argent ou la fille de M. Jourdain, le bourgeois qui rêve d’honorabilité demande pas mal d’astuce et peu de scrupules… Mais ça lui fait tellement plaisir, de se croire Mamamouchi ! Un grand divertissement échevelé.

le dimanche à 14h15

mercredi 13 avril 2011

Cours-y vite, cours-y vite !

Un petit coucou rapide entre deux représentations dans le nouveau rush vacancier[1] en cours – malgré l’arrêt de 13 à table, le rythme reste soutenu.

Mes cartes de visite et moi et elles sont classe ^^

  • je me suis lancé dans un projet d’écriture dont je ne peux encore rien vous dire, tant qu’on ne sait pas si ça va aboutir à quelque chose. Je me contenterai de dire que, si on en vient à bout, vous pourrez voir ça dans vos étranges lucarnes chez vous… mais pas tout de suite !
  • la fin de ma première année de « prof » à l’École Paris Marais se profile déjà. En mai, nous auditionnerons les scènes et en juin, les parents se bousculeront au spectacle. Partager ma science me plaît toujours autant – ça faisait quelques années que je ne l’avais plus fait – je devrais donc rempiler l’an prochain : amis parisiens, pensez-y si vous cherchez un cours de théâtre pour vos enfants ;-)
  • et je n’en ai certainement pas fini avec le Théâtre Espace Marais, puisqu’un projet extrrrrrrêmement sexy se profile pour la rentrée, dont, bien sûr, je ne peux encore rien dire ici[2]. Je resterai allusif en disant qu’il s’agit d’un grand rôle avec lequel je me sens de longue date une affinité particulière.

Bref, je cours, je cours, et je ne m’ennuie pas. Même s’il m’arrive de craindre de manquer de temps pour d’autres projets qui m’importent aussi !

Notes

[1] on a une petite pause à la fin de ces quatre nouvelles semaines de folie tropicale, ce ne sera pas du luxe

[2] trop de teasing tue le teasing, je sais :-p

vendredi 18 février 2011

Vous reprendrez bien une petite autopromo ?

Les vacances battent à nouveau son plein et, une fois encore, l’agenda est bien rempli. Toujours les mêmes spectacles, donc, avec une petite différence toutefois : afin d’alléger ma partenaire Marie Burvingt, je joue toutes les représentations des Fourberies de Scapin, dans le rôle du jeune Octave…

Par ailleurs, j’ai déjà eu l’occasion de vous donner le lien, je crois, vers le blog de la Compagnie Michel B., auquel, finalement, je ne participe pas comme je l’avais d’abord pensé[1], mais Marie fait un bon travail d’animation de cet espace, et, dans un récent billet, publie quelques mosaïques de comédiens, dont ma bobine, dans un montage que je trouve assez réussi !

Le Noé dans tous ses états à l’Espace Marais
Covielle (Le Bourgeois gentilhomme) / Antoine (13 à table)
Sganarelle (Dom Juan) / Léandre (Les Fourberies de Scapin)
un seul Noé ! [billet d’origine]

Bref, en un mot comme en cent : venez nombreux !

La prochaine fois j’essaye de vous parler d’autre chose… Suffit juste que je trouve le temps de faire autre chose ^^

À bientôt, donc.

Notes

[1] mon poil dans la main est tenace, dès qu’il s’agit de bloguer ^_^

lundi 14 décembre 2009

Jingle bells et toute cette sorte de choses

Donc il paraît que la fin de 2009[1] approche. Qu’il y a des vacances en plus.

Et le truc ironique c’est que les vacances, pour moi, signifient… Un gros surplus de boulot :-D

En effet, toujours au Théâtre Espace Marais, je vais rejoindre la distribution des Fourberies de Scapin à partir de lundi 21 décembre (oui, dans une semaine tout pile). J’y joue Argante, le père d’Octave, un brave et prudent père de famille, qui ne dépense pas inconsidérément son argent et n’est pas prêt à donner à un rançonneur plus de 18 900 €[2] et entend bien faire respecter ses droits de père, floués par un mariage impertinent.

Comme je ne joue qu’en alternance, qu’il y a aussi des dates supplémentaires de Treize à table et que ce serait fastidieux de lister tout ça dans ce billet, j’ai ouvert un agenda Google, que vous pouvez consulter ici.

Pour Scapin, la page billetreduc.com est , et pour Treize, ça n’a pas changé.

À très bientôt, donc. Soyez (pas trop) sages ^^

Notes

[1] chouette, on va sortir des deux-mille-ties

[2] conversion de 200 pistoles d’après ce document (oué, Word çaymal), je suis preneur de toute précision à ce sujet)