>

Mot-clé - nouveau

Fil des billets - Fil des commentaires

fév. 15 201912:12

Peau neuve

Il était plus que temps. Après 10 ans de bons et loyaux services, le thème bleu qui étrenna mon domaine à moi a vécu. Pour les nostalgiques qui veulent se rappeler à quoi ça ressemblait, vous pouvez croquer ce champi cliquer sur ce lien – et revenir au présent avec l’autre côté du champign cet autre lien.

Capture de noecendrier.fr, theme de 2009

Capture de noecendrier.fr, theme de 2019

D’aucuns – et ils n’auront pas tort – noteront que j’ai fait traîner plus de deux ans entre l’annonce de la refonte et sa réalisation. On va dire, pudiquement, que je n’ai pas fait que ça[1], mais foin d’excuses approximatives. La peinture n’est pas bien sèche, il y a des contenus qui exigent fermement une mise à jour, mais j’espère que vous vous y sentirez bien.

Histoire de présenter la présente incarnation de mon p’tit coin de web, signalons que l’aspect s’adapte pour être facilement lisible quel que soit l’appareil utilisé pour le consulter[2]. La page d’accueil a abandonné définitivement le style blog (mais, bien sûr, c’est toujours Dotclear à la manœuvre derrière) et, grâce au plugin Featured Media du camarade Franck Paul, chaque billet est désormais agrémenté d’une illustration d’en-tête[3]. Des boutons de partage ont aussi fait leur apparition au pied des billets. Bref, je suis impatient d’avoir vos avis sur le résultat, et je suis preneur de toutes vos suggestions. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ici… ou pourquoi pas à passer me voir  !

Notes

[1] J’ai notamment passé un temps conséquent en 2017 sur la refonte d’un autre site… qui n’a jamais été mise en ligne :’(

[2] Les professionnels appellent ça RWD, mais on peut aussi dire site web adaptatif comme les Québécois

[3] Pour le présent billet, j’ai agrémenté la capture de l’ancien visuel d’éclats de verres fournir par Obsidian Dawn

Lire la suite

mar. 23 201017:20

Et hop, encore un client satisfait !

Une cliente, en l’occurrence, mais c’est avec une joie sans mélange que je viens de livrer une bien belle intégration pour un site plutôt sympathique[1].

Du coup, je me fends d’un billet plus geekesque qu’à l’accoutumé, parce que j’ai dû faire des trucs pour y arriver qui m’ont permis de faire le point de mes compétences actuelles en la matière.

Alors, pour être clair sur ce que j’ai fait, il y a là-dedans :

  • un thème pour les neufs blogs[2] qui sont les « sections » du site ;
  • un thème dédié pour le blog qui sert la page d’accueil et les pages d’infos générales sur le site (les liens vers le pied de page), avec redirection des anciennes URLs par RewriteRule[3] ;
  • un thème pour l’annuaire, propulsé par Freeglobes ;
  • intégration de la régie publicitaire OpenX[4] ;

Toutes ces choses-là ayant été mises à jour par mes soins (le site tournait depuis 3 ans sans mises à jour des applications[5]).

Pour rentrer un peu dans le détail, l’installation Dotclear utilise quelques plugins[6] :

  • l’excellent OtherBlog[7] de Mirovinben pour afficher les dernières publications dans un widget dédié présent dans la colonne de droite de chacun des blogs ;
  • l’indispensable advancedCatList d’adjaya, mis à jour par mes soins pour supporter les sous-catégories et modifié encore pour, sur le modèle d’OtherBlog, permettre d’affecter des class à plusieurs widgets, ce qui permet le tri de catégories qu’on peut voir sur le bloc de navigation jaune à gauche dans les blogs ;
  • le tout nouveau yafr de l’ami Osku, pour alimenter la page d’accueil en butinant les flux des différents blogs[8] ;
  • le très ancien last Blogs de Marc Vachette, modifié par mes soins pour servir la liste des section dans le bloc jaune sur la page d’accueil, en les classant en fonction de la date de mise à jour[9] ;
  • le pétillant Multi Blog Search de Tomtom, pour que le module de recherche de la page d’accueil générale renvoie les résultats de toutes les « sections » du site ;
  • j’espère n’avoir oublié personne…

Et pour agrémenter le tout, quelques scripts jquery pour

Au final, un résultat dont je suis satisfait, techniquement propre (les pages sont valides, et de ce point de vue, on revient de loin[10]) et fonctionnel.

Bon alors, vous attendez quoi pour me filer du boulot, maintenant ?[11] \o/

Notes

[1] Et dont le caractère sympathique transparaît d’ailleurs mieux avec cette nouvelle peau ^^

[2] Vive le multiblog \o/

[3] Damn’ cool voodoo, obligé d’en passer par là pour cause de query_string dans l’url originale – je vous avais dit que ce serait geekesque

[4] Et fouillage de l’internet pour comprendre comment éviter que le machin ne mette le serveur à genoux. La prise en main n’est pas forcément très intuitive – hmm, t’as vu comme je manie la litote ? – et la doc (en anglais) doit être sérieusement potassée

[5] Un Dotclear beta6, les mecs !

[6] Je ne parle ici que de ceux qui ont une visibilité pour le visiteur

[7] Ciel, la fiche DotAddict n’est pas à jour !

[8] Avec création de deux nouveaux URLHandlers pour des flux dédiés renvoyant l’EntryFirstImage en taille s et l’EntryFirstImage en taille sq plus un bout de texte. Osku m’a aussi aidé à redéfinir la balise afin qu’elle passe dans le flux, merci, fieu !

[9] Le genre de truc que je suis le seul à savoir, mais j’aime bien l’idée

[10] – Il y avait des… balises <center> là-dedans… c’était… oh mon Dieu… (sob)
– N’y pense plus, Bob, c’est fini, maintenant (à part) Ah quand même, des <center>… vacherie !

[11] Enfin, là, maintenant tout de suite, je dois me pencher sur la V2 de brandydaisy, mais n’attendez pas trop, tout de même ;-)

Lire la suite

mar. 08 201023:49

Ça va faire un tabac !

Quoi que puisse dire Aristote et toute la philosophie, il n’est rien d’égal au tabac…

Les fans de Molière auront reconnu l’incipit de Dom Juan ou le festin de Pierre… Et, à ce point de la lecture, chacun se doute que je moliérise à nouveau dans cette pièce singulière.

Car oui, toujours au Théâtre Espace Marais[1], je reprends rien moins que le rôle de Sganarelle – ainsi que le paysan Pierrot dans l’Acte 2. J’ai découvert avec un vrai ravissement ce personnage profondément ambigu, qui exècre la conduite de son maître, mais ne peut s’empêcher de lui être profondément attaché. Pour le paysan, à part la difficulté de se faire entendre dans une langue étrangère, il est tout à fait attendrissant.

Cette étonnante comédie, qui ressemble assez peu au reste du théâtre de Molière, d’ordinaire peu porté sur les effets fantasmagoriques a été, rappelons-le, passablement occultée, puisque, après sa création en 1665, elle a d’abord été versifiée, et édulcorée au passage, par Thomas Corneille (à la demande de la veuve de Molière, Armande Béjart), et ce n’est qu’en 1847 que le texte original fut à nouveau interprété par la Comédie Française. Si, aujourd’hui, la pièce n’a plus à se faire connaître, j’avoue trouver plaisant de me glisser dans cette page d’histoire des Lettres.

Maintenant que j’ai bien fait mon pédant, passons aux informations pratiques : ce sera donc deux fois par semaine les vendredis et dimanches à 19h30, à partir du 19 mars[2]. Les places sont accessibles notamment à l’endroit habituel, n’hésitez donc pas à venir nombreux ni à passer le mot !

PS : oui, je sais, je ne donne pas souvent des nouvelles, mais c’est juste que comme je passe mon temps à faire des choses qui me prennent plein de temps, je ne trouve plus un moment pour vous en parler. Je vais essayer de faire mieux la prochaine fois…

Notes

[1] oui, j’ai un abonnement, et je persiste à décliner toute responsabilité quant au site du théâtre

[2] il y en a aussi une ce vendredi, mais c’est déjà tout complet, désolé pour ceux qui auraient voulu assister à la première ;-)

Lire la suite

Haut de page